Dernières publications

Le Kadéos.fr nouveau est en ligne

Nous avons la grande joie et l’immense fierté de vous annoncer que le nouveau site de Kadéos, le leader des cartes et chèques cadeaux multi-enseignes est en ligne. Dans ce nouveau site vous pourrez découvrir en particulier un tout nouveau module de personnalisation des cartes cadeaux, une collection exclusive de cartes cadeaux aux couleurs des Super Héros et vous inscrire pour recevoir une surprise le jour de votre anniversaire.

Après avoir chanté tout l’été, remis 100 fois sur le métier notre ouvrage, nous fumes prêt quand la bise revint. Il est maintenant grand temps pour vous de foncer sur Kadeos.fr faire vos emplettes de Noël pour des cadeaux qui font toujours plaisir !

On vous réserve également plein de surprises dès la semaine prochaine, alors rejoignez sans plus tarder la communauté Kadéos sur Facebook et sur Twitter.

L’e-mail n’est pas mort, vive l’e-mail

Comme le montre cet excellent graphique des toujours pertinents Flowntown, l’e-mail a de beaux restes n’en déplaisent aux social Cassandres de tous poils.

Google bouleverse à nouveau le webmarketing

Souvenez-vous, il y a 8 ans Google introduisait dans son moteur un nouveau format publicitaire : les liens promotionnels ou Adwords. Cette révolution silencieuse a marqué pour Google le début d’un essor financier fulgurant inaugurant un modèle économique extrêmement performant. Et pour nous autres marketeurs du web c’était l’introduction d’un nouvel outil super performant dans un univers où l’ e-pub à coup de bannières peinait à montrer son efficacité.

googleevil

En cette rentrée Google innove a nouveau avec l’introduction de la recherche en temps réelle baptisée « Google Instant » et des « Priority Inbox » dans Gmail. Ces deux inventions qui ont l’air de gentilles fonctionnalités supplémentaires cachent à mon sens de gros bouleversements affectant deux pilliers du web marketing : l’e-mailing et l’optimisation du référencement. Et oui rien de moins…

Commençons par découvrir plus en détails les trouvailles de Google.

« Priority Inbox » offre aux utilisateurs de Gmail la possibilité de passer moins de temps à traiter leurs e-mail en créant une détection automatique des e-mails importants et prioritaires qui sont classés dans la « boîte prioritaire » et des e-mails moins importants relégués dans une boîte secondaire. La petite vidéo de Google explique ça très bien :

Si vous avez bien lu ce qui précède, ça signifie tout simplement que les e-mailings promotionnels qui auraient survécu au filtre anti-spam seront relégués dans une boite secondaire diminuant significativement leur chance d’être vu, ouvert, lu et cliqué… Selon du côté de la barrière où l’on se place on trouvera ça génial ou cauchemardesque, je vous laisse prendre position.

Regardons maintenant le cas « Instant Search ». La c’est très simple en plus des suggestions de mots clés qui apparaissaient déjà lors de la saisie, les résultats correspondant s’affichent instantanément et s’affinent au fil des mots clés tapés. Subtilité supplémentaire, les résultats proposés sont spécifiques pour chaque utilisateur fonction de son historique de recherche et de son contexte. Voici ce qu’en dit le chef de produit Google Instant :

Et là aussi les impacts sur l’optimisation du référencement et l’utilisation des Adwords sont énormes. D’abord l’importance d’être présent sur la 1ère page de résultats et dans le top 3 s’en trouve considérablement accrue, puisque en pratique il n’y a plus d’autre page et que l’attention sera encore plus focalisée sur les premiers liens. Ensuite  il n’y aura plus de positionnement « absolu » puisque chaque internaute aura des résultats spécifiques. Enfin la coût et la performance des liens promotionnels devraient également être affectés puisque le temps d’affichage sera raccourci et le modéle de facturation modifié passant d’un strict CPC à un coût d’affichage au-delà de 3 secondes.

Sur tous ces points je vous invite à lire l’excellent article de Web Rank Info qui recense tous les points d’impact de cette innovation.

Bref, amis web marketeurs et référenceurs il va falloir désormais la jouer fine et trouver de nouvelles approches pour pouvoir encore construire des campagnes efficaces à coup d’e-mailing et autre SEM… Ces innovations googleiennes vont, et là ce n’est peut être pas le but recherché, accroitre encore l’importance pour les marques d’avoir des stratégies pertinentes dans les réseaux sociaux et des capacités à produire des contenus et des offres très ciblés qui puissent passer les filtres installés par le moteur.

La minute parano… big brother is watching your Facebook

Tremblez braves réseauteurs. A en croire cette infographie relayée par Minute Buzz entre les voyeurs sur Facebook et les espions de Google  Street View s’en est bien fini de l’anonymat ! Les internautes naïfs ou peu avertis sont décidemment bien exposés aux regards indiscrets… Ces chiffres me semblent donner raison à NKM qui défend une protection par défaut des profils Facebook, arguant que beaucoup d’internautes novices (les jeunes notamment) se trouvent démunis face aux paramétrages dantesques du réseau social.

parano

Mobile et Réseaux sociaux : la lune de miel

Nous sortons de notre torpeur estivale pour partager avec vous un nouveau schéma qui tue qui montre la complémentarité pour de pas dire la symbiose qui unit les smartphones et les réseaux sociaux. Il faut dire que le mobile étant l’outil de communication par excellence, il n’est pas très étonnant que l’on s’en serve pour communiquer, n’est ce pas ?

Mobile&SocialMedia

Source : Flowtown

Ipad une compétition tous azimuts ou pas de compétition du tout ?

Ce magnifique schéma qui tue montre comment l’iPad se trouve confronté à une compétition tous azimuts :

  • sur le front des ordinateurs portables
  • sur le front des e-readers
  • sur le front des consoles de jeux
  • et plus évidemment sur le front des tablets

ipad-competition

Pour moi c’est surtout le signe que cette machine révolutionnaire bouge les lignes traditionnelles et redéfinie les usages de l’ordinateur en profondeur. Je suis persuadée que les applications qui sauront réellement tirer partie de ce touch-computer restent à inventer. Et je suis impatiente de les découvrir ! Pas vous ?

Pour tout ceux qui se demandent encore à quoi sert Twitter…

Voilà une jolie réponse en image :

vision-twitter

Merci qui ? Merci Harvard Business Review - Juin 2010

Toward social corporate website… a comprehensive handbook

Jeremiah Owyang strikes again with this great and really effective presentation building a strategic roadmap for brands who want to get it right.
View more presentations from Jeremiah Owyang.
PS : Chez Dialogues en ce moment on practice notre english :-)

Les 100 plus grandes compagnies américaines plébiscitent Twitter

Voici les faits clés que révèle une étude récente réalisée par Burston-Marsteller sur les usages que font les 100 plus grandes compagnies des réseaux sociaux :

  • 65% des 100 premières entreprises du classement Fortune 500 ont un compte Twitter actifs,
  • 54% une Fan page sur Facebook
  • 50% ont une chaine sur Youtube
  • 33% un blog corporate

Notons que seulement 20% de ces entreprises utilisent les 4 plateformes (Facebook, Twitter,YouTube, blog) pour converser avec leurs stakeholders. J’en déduit que le community management est loin d’être encore une réalité en entreprise. S’il est facile de publier des informations et contenus sur les différents réseaux, il est plus difficile de parvenir à créer réellement de l’engagement cross plateforme. C’est à mon avis l’enseignement principal de ce rapport.

Burston-Marsteller-SocMed

Source : lab.77agency.com

Mercredi c’est ROI : Les Tweets Sponsorisés !

Twitter, startup aux 50 millions de messages par jour a (enfin) dévoilé son modèle économique !

Après 4 ans d’existence et quelques levés de fonds, Twitter invente (ou ré-invente) le Tweet Sponsorisé !

Twitter lance le tweet sponsorisé !

Twitter lance le tweet sponsorisé !


Le fonctionnement :

Sur le modèle de Google AdWords, le tweet sponsorisé fonctionne sur un principe d’achat de mots clés et n’est visible que sur l’outil de recherche du site Twitter. Lancé pour le moment avec Red Bull, Starbucks, Sony Pictures, Best Buy et Virgin America, le système est encore à un stade d’expérimentation.

A terme, la seule condition pour qu’une marque puisse acheter des mots clés sera de posséder un compte twitter.

Dans le futur, les tweets sponsorisés pourraient s’afficher également au haut de chaque Timeline des comptes utilisateurs, afin de gagner en visibilité.

Concernant l’algorithme, il est lui aussi en phase d’amélioration. Actuellement basé sur un fonctionnement au CPM, le modèle tarifaire devrait évoluer de façon plus complexe, avec un calcul sur les interactions entre les utilisateurs et les tweets sponsorisés. De cette façon, Twitter ferait en sorte de ne diffuser que les « meilleures » publicités, c’est-à-dire les plus cliquées et celles qui sont retweetées par les Twitter users.

À titre de comparaison, les Google AdWords fonctionnent de la même manière : les annonces les plus cliquées se voient offrir une place de choix dans la page de requête.


La pertinence de cette solution ?

De mon côté, je me pose quelques questions au sujet de l’impact de ce type d’achat de mots clés.

Sachant que plus de 50% des Tweets sont diffusés par l’intermédiaire des clients Twitter, quelle sera réellement la visibilité du message publicitaire ?

Côté utilisateur, la formule mise en place n’est pas trop intrusive, elle me semble donc viable sur le long terme. Côté annonceur, c’est justement à long terme qu’on jugera de l’utilité de cette méthode.

Le concept séduisant du « tout gratuit, sans publicité » arriverait-il en bout de course ?